FOUS DE PECHE
 
     
  FORUM  

 

  MENU PRINCIPAL  

 

LES BASES DE LA PÊCHE AUX LEURRES

(par frederic14)

 

Le matériel:


Pour la pêche du bord, une canne adaptée, d’une longueur comprise entre 2,40 mètres et 3,30 mètres, avec une longueur idéale de 2,70 mètres.Pour la pêche en bateau, le matériel est un peut différent de celui du bord.Pour la traîne, un moulinet de traîne et une canne de 30 Lb sont suffisants. Ce matériel peut également convenir pour de la pêche aux vifs ou au JIG. Pour la pêche aux leurres, une canne adaptée aux leurres est nécessaire. En bateau une canne de 2,70 mètres est un maximum, idéal a 2.10 mètres. Un moulinet de spinning accompagnera l’ensemble, équipé avec une tresse.
Nous distinguerons 3 groupes de leurres :
-les PN ou poissons nageurs, appelés également leurres dur,
-les LS ou leurres souples,
-les JIG ou cuillérées lourdes.

 

 

Pêche sportive au leurre:


La pêche aux leurres, révèle de nombreux aspects techniques. Les montages, les nœuds, le choix d'un leurre, l'armement d'un leurre, le montage d'une mouche, la lecture d'une cartographie, le positionnement d’une embarcation, le choix de l'emplacement sur une jetée, une plage, un haut fond ou une épave, le ferrage d'un poisson et sa mise à l'épuisette; voici une liste bien réduite de la multitude de détails techniques qui permettent de faire la différence pour capturer un poisson carnassier.
Chaque détail a son importance, c'est pourquoi l'aspect technique de la pêche, de la lecture de l'eau du bord et de la navigation mérite une grande attention.


Pêche au lancer ramener :


Cette technique est utilisée en lac, rivière, mer, du bord comme en bateau et se pratique à l'aide d'une canne de lancer équipée d'un moulinet.
Le matériel de lancer ramener moderne permet de lancer des leurres légers, grâce à des matériels légers et précis tel que le carbone moyen et haut module. Selon le poids des leurres utilisés, on utilise des cannes à pêche de grammage différent. En fonction de ce paramètre, on peut distinguer plusieurs échelles de puissance de canne à pêche : (les grammages indiqués, le sont a titre indicatif, ne représente que la moyenne constatée, et peuvent varier suivant les fabriquant)
- l'ultra-léger UL (0gr / 5gr)
- le lancer léger L (3gr / 20gr)
- le lancer intermédiaire Medium-Light ML (10gr / 30gr)
- le lancer traditionnel M (15gr / 50gr)
- le lancer intermédiaire Medium Heavy MH (20gr / 60gr)
- le lancer lourd H (30gr / 70gr)
- les cannes plus puissantes peuvent être de puissance XH (50gr / 100gr), XXH (80gr / 140gr) voire XXXH ! + de 150gr.

Le lancer-ramener permet de lancer tout type de leurre : cuillère, devons, poissons nageurs, leurres souples, jigs, spinnerbaits, buzzbaits et de nombreux autres leurres.

 


Les techniques d’animation:


Rien ne vaut l’entrainement pour arriver à maitriser la nage d’un leurre. Mais pour les bases, je ne serais que vous conseiller ce lien pour découvrir les différentes techniques http://www.illex.fr/fr/tips.html


Pêche à la verticale:


La verticale se pratique en bateau et allie précision, concentration et sens tactile dans une action de pêche que l’on peut qualifier de confortable et peu sujette aux conditions de pêche défavorables en eau douce, alors qu'en mer ceci peut être contraint par l'état de la mer. Les leurres utilisés à la verticale sont majoritairement des leurres souples, mais aussi les leurres lourds tels que cuillère, les jigs et les madai jig (ou tai jig).


Les types de leurre :


La pêche au leurre évolue rapidement, la typologie des leurres est de plus en plus complexe. L'essentiel des types de leurre sont listés.


Les leurres de surface :


Stickbait
Poisson nageur sans bavette pour pêcher en surface.
Popper
Leurre de surface à tête creusée, biseautée, concave ou convexe pour envoyer des gerbes d'eau et qui poppe au ras de l'eau quand on le ramène par à coups. Le nom popper provient du bruit caractéristique d'une bouteille de Champagne : Pop!
Poisson à hélice(s)
Poisson rigide munie d'une ou deux hélices, à l'avant et/ou à l'arrière. L'action de ramener le leurre fait tourner les hélices rotatives. Certains leurres ont deux hélices qui tournent dans 2 sens différents, ce qui crée un brassage de l'eau important. Le carnassier peut assimiler ce bruit à une micro chasse, comme un gros poisson qui monte en surface pour se taper dans des plus petits.


Les leurres à bavette :


Leurres à petite bavette ou Jerkbait
Nom générique qualifiant tous les poissons nageurs peu plongeants. Souvent coulant ou suspending. On le reconnaît à sa petite bavette en plastique.
Leurres à longue bavette ou Longbill Minnow
Leurre à longue bavette en plastique, le corps du leurre est effilé, il plonge profondément.
Leurre à bavette de traîne
Leurre à bavette métallique . Leurre à longue et large bavette
Crankbait
Leurre trapu souvent flottant qui se ramène d'une manière rapide et régulière. On appelle cette pêche rapide le power-fishing. Il existe quatre types de crankbait.
Shallow crankbait très petite bavette plastique se dirigeant vers le bas, inclinée à 60° de l'alignement du poisson
Medium crankbait : bavette plastique de taille moyenne et inclinée à 45° de l'alignement du poisson
Deep (diving) crankbait : bavette plastique très longue et inclinée 30° de l'alignement du poisson
Lipless crankbait (ou vibration) : pas de bavette, la forme aplati de la tête du leurre fait vibrer le poisson à la récupération

 

Les leurres lourds:


Cuillère
Leurre composé d'un hameçon et d'une palette métallique brillante, destiné à leurrer les poissons carnassiers. Deux types de cuillers :
o ondulante : à dandiner, la plus usitée en mer,
o tournante : à lancer et ramener, surtout employée en rivière.
Jig
Evolution hydrodynamique de la cuiller plombée ondulante traditionnelle, le jig est constitué d'alliages métalliques complémentaires au plomb, plus denses que ce dernier : aluminium, nickel, tungstène. Ces leurres permettent d'être animés rapidement et descendent plus vite au fond.
Jig minnow
Leurre effilé sans bavette qui possède une nage virevoltante lors des relâches assez compliquées à décrire. Il faut animer par des coups de scions amples et très rapides pour imiter une proie en fuite. Il est entièrement plombée ou partiellement. Dans ce dernier cas il peut être muni de billes pour pouvoir s'enfoncer sous l'eau.
Spinnerbait ou Spinner-bait
Leurre composé d'une ou plusieurs palettes de cuiller et d'une jupe (teaser), constituée de fils en élastomère ou latex, qui cache l'hameçon. Ce leurre est initialement conçu pour la pêche du black-bass, mais son emploi se généralise à la pêche des carnassiers. Ce type de leurre est dit "weedless" par les anglo-saxons ce qui signifie qu'il est anti-herbes.
Buzzbait ou Buzz-bait
Leurre composé d'une ou plusieurs hélices et d'une jupe (teaser), constituée de fils en élastomère ou latex, qui cache l'hameçon. Ce leurre est initialement conçu pour la pêche du black-bass en surface est utilisé pour tout carnassier aujourd'hui. Ce type de leurre, comme le spinner bait, est dit "weedless" (anti-herbes).


Les leurres souples


Worm
Leurre souple imitant un ver, avec les détails des multiples petites pâtes.
Swimbait
Leurre souple en forme de poisson trapu reprenant souvent les traits imitatifs du poisson : oeil, bouche, ouie, écailles.
Shad
Leurre souple imitant un poisson, à queue vibrante.
Finess shad
Leurre souple imitant un poisson, à queue imitative en V.
Virgule ou Twist ou Grub
Leurre souple imitant un poisson, à queue oscillante.
Slug
Leurre souple imitant une limace. Son utilisation courante lui fait reproduire l'imitation de la nage d'un poisson, mais sans les détails de la tête (oeil...).
Octopus ou Tube
Leurre souple creux imitant un céphalopode, proie très appréciée des bars.
Crawfish
Leurre souple qui imite une écrevisse
Trailer
Leurre souple fait pour ajouter de l'attrait à la nage d'un spinnerbait ou un buzzbait


Pour pêcher aux leurres souples, on utilise des montages spécifiques, avec des hameçons et plombs particuliers. On parle d'hameçon texan droit, texan wide-gap, finess, anti-herbe, de sinkers, plombs florida, plomb drop-shot, plombs texas, de stop sinkers, de têtes plombées (jighead) comprenant les têtes rondes, football, plomb sabot et bien d'autres jig-head et divers plombs et hameçons. Les montages sont appelés Texas, Carolina, Split shot, Drop shot, Jig head...

 

Les montages et accessoires:


Pour la pêche aux leurres, le montage doit être le plus discret possible pour ne pas effrayer le poisson. Pour se faire, on utilise un bas de ligne en fluorocarbone fixé directement sur la tresse par un nœud et non pas une agrafe. Au bout de ce fil, soit nous attachons un leurre avec un nœud RAPALA, soit par une agrafe, mais en ayant pris soin de retirer tout anneaux des PN dans le cas d’utilisation d’une agrafe. La résistance du fluoro, doit être inférieur ou égale a celle de la tresse. Apres, il existe des variantes de montages pour les bas de ligne. Sur un PN, bas de ligne simple ou avec un teaser (petit raglou ou anguillon monté en dérive sur le bas de ligne a +/- 30 avant le leurre). Le teaser sert a faire croire a une chasse, ce qui énerve les carnassiers quand ils voient sa dans leur zone de chasse, ce qui les insistes soit a manger la proie avant l’autre prédateur, soit de manger le dit prédateur. Pour les LS, on les monte soit directement pour une pêche sous le surface, ou avec une tête plombée pour aller plus a fond, ou en texan pour les endroits encombrés ou le risque d’accrochage est important. Apres, il existe d’autres montages avec des variantes type double LS.
Il existe aussi un leurre qui est sûrement Le premier LS, l’anguillon, qui a lui seul fait toujours autant de poissons et ne passe pas de mode malgré le choix important de leurres que nous avons a notre portée de nos jours.


Les schémas


Les nœuds.


Pour raccorder de la tresse et du nylon


Noeud de Grinner double
Pour mettre deux lignes bout à bout, même s'il relie des fils de diamètres et de matières différentes, ce noeud est très fiable



Pour fixer un teaser


Il existe de nombreuses façons de monter un teaser. Chacun utilisant un type de nœud suivant sa facilitée a le réaliser. La première façon présentée, consiste à utiliser le nœud de Grinner si dessus en gardant suffisamment de longueur de nylon (ou fluoro) a l’extrémité pour pouvoir monter le teaser. L’avantage de ce montage, c’est qu’il n’utilise pas de fil en plus et limite à un seul nœud le montage.
Nous pouvons faire de même avec un nœud Albright, mais en fixant le teaser sur la tresse.
Puis nous avons le nœud du pendu (montage 1 si dessous), pour un Teaser coulissant (inconvénient, sa vrille le fil), puis le nœud de pendu dans une boucle (montage 2 si dessous.), plus résistant, facile a réaliser, mais ajoute un nœud supplémentaire sur la ligne.

En vert, la tresse, en bleu le fluoro, le raglou en dérive (ici, nous voyons bien la boucle formée par le retour du fil, évitant ainsi l’emmêlement avec le corps de ligne.) et le leurre

 

Les montages texan

Montage double LS
Important : les queues des LS doivent êtres en pointe pour ce montage pour éviter les emmellages. Le LS du bas peut être plombé pour une meilleure descente.

Montage multi teasers en anguillons ou raglou (maxi 3 de 5-6 cm au plus) à utiliser en eau profonde uniquement.
Description du montage : Le corps de ligne 1m20, avec un nœud de raccord en haut, et la fixation d’une agrafe en bas. En bas, deux teasers espacés de 30 cm (entre les nœuds), avec un déport de 10 cm environ. Celui du haut est monté de façon à tourner. Pour se faire , on utilise un petite palette de cuiéllere a truite. Il faut refaire un trou à l’autre extrémité et glisser un morceau de gaine électrique ou de silicone dans le premier trou pour ne pas abîmer le fil lors de la rotation. Ce montage est bloqué par un sleeve et une perle caoutchouc 40 cm au dessus du teaser centrale. Avec un PN sur l’agrafe, l’impression d’une chasse énerve les prédateurs dans le secteur.

 

Le montage d’un leurre souple a son importance. En effet, le choix de la tête plombée doit se faire en fonction du leurre utilisé mais surtout en fonction de la taille de l’hameçon.
Dans l’exemple ci-dessous, avec un slug, on remarque que le premier hameçon sur la tête plombée ne bloque pas la partie rainurée qui sert à l’articulation du leurre. Nous avons même ajouté un hameçon de queue, qui passe par l’intérieur du LS et qui ne doit pas être trop tendu.

 


Les têtes plombées


Le choix et très vaste et la taille est les masses sont très variés. En voila quelques unes avec quelques petites variantes.

 


Le choix de la couleur d’un leurre


C’est la question qui revient le plus dans les forums, quelle couleur de leurre choisir. Mais la, il y a des bases pour le choix du « Bon leurre », mais ce n’est qu’une base, que chacun peut modifier en fonction de ses habitudes de pêche, ou de ses connaissances de certains secteurs de pêche. Je vous donne un lien un peut technique, ou vous avez toutes les explications en ce qui concerne le choix des couleurs de leurres.
http://pagesperso-orange.fr/hg56/des_bars_et_des_couleurs_niveau_3.htm


Mais les bases sont résumées dans le tableau si dessous :

 
Eau clair
Eau Trouble
Levée ou couché du soleil
Tout temps
Temps clair

Couleurs clair :Blanc,

argenté, chromé, gris

(le plus proche possible du naturel)

Couleurs plus foncés
Violet, ambré, vert, bleu…..

Couleurs très foncés ou très clair
Noir, blanc, phospho

Blanc
Temps couvert Couleurs plus foncés
Violet, ambré, bleu…
Couleurs foncés
Bleu, vert, noir
Noir, blanc, phospho
Blanc
Eau froide Couleurs froides
Bleu clair, vert clair, argenté, chromé
Couleurs plus foncés
Violet, ambré, vert, bleu…..
Noir, blanc, phospho
Blanc
Eau chaude Couleurs chaude
Jaune, orange, rouges
Couleurs foncés
Bleu, rouge, vert, noir
Noir, blanc, phospho
Blanc

 

 

 

oOoOo

 

 

 

 

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche