FOUS DE PECHE
 
     
  FORUM  

 

  MENU PRINCIPAL  

 

 

Montage des mouches :

le matériel :

" Il est bon, lui ! Il nous montre comment faire des mouches et il ne nous dit même pas ce qu’il faut comme matos " Vous l’avez pensez si fort que je l’ai entendu.

Sachez, amis pêcheurs à la mouche et monteurs en herbe, que je l’ai fait exprès.

Primo - En démarrant par les 4 leçons de base, mon but était de vous démontrer que monter ses propres mouches est à la portée de tout un chacun.

Secundo – Les deux modèles suivants, très simples, que je vous ai invité à réaliser, n’en sont que la démonstration. De plus, ces deux modèles sont très utilisés en début de saison. Le CDC n’est que l’imitation de la beatis rhodani qui vogue, les ailes dressées tel un voilier dès l’ouverture, vers 14h / 15h. La fourmi noire et ses variantes (comme la black zoulou) est une mouche noyée des plus banales et que j’utilise en début de saison.

Revenons au matériel (je n’ai pas dit les matériaux – ça viendra en son temps)

Première chose indispensable : Un étau, dont les mâchoires serrent bien.

Il exite des modèles sur socle.

 

Des porte-bobine. Prenez-en deux, certains montages nécessitent deux couleurs de fil.

Le modèle du haut, pas cher, est très bien.

Pince à hackles : au moins une, mais deux c’est bien si vous montez un palmer.

Voilà pour le matériel particulier au montage. Il convient d’y adjoindre une paire de petits ciseaux à bouts recourbés si possible, c’est vraiment utile. Ajoutez une pince brucelles dite à épiler pour manipuler les hameçons, pas strictement nécessaire si vous êtes habile de vos doigts, ce dont je ne doute pas. Ah, oui ! Des aiguilles à tête en plastique de couleurs pour déboucher l’œillet après la petite goutte de vernis et c’est bien pratique en action de pêche pour démêler.

Vous pourrez compléter votre matériel en fonction de vos besoins et de vos finances et surtout de vos envies, car croyez-moi avec le matériel élémentaire ci-dessus on peut faire ses mouches, mais il n’est pas interdit de vouloir plus de confort ou de se faire plaisir... Et puis les anniversaires, les Noëls, les fêtes des pères...

Rendez-vous la semaine prochaine pour monter une mouche de mai. Eh, oui ! Et avec des ailes s’il-vous-plait.

La semaine suivante, je vous montrerai comment attacher la mouche, puis nous jetterons un coup d’œil sur les matériaux les plus courants.

 

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche