FOUS DE PECHE
 
     
  FORUM  

 

  MENU PRINCIPAL  

 

Construction d'une barque de pêche en contreplaqué

2ème partie

 

Rappel :

Après avoir évoqué l'objectif fixé, les matériaux et matériels nécessaires, la réalisation de nos propres plans concernant l'embarcation en général, nous allons aborder le processus d'élaboration des tableaux avant et arrière, des membrures, ainsi que la découpe de ces éléments, puis de leur montage et de la pose du fond de la barque.

Détail des éléments qui seront tirés dans les deux panneaux de contreplaqué de 18 mm d'épaisseur

 

Éléments successivement dessinés dans le panneau de 140 cm x 60 cm

Un homme célèbre ayant dit qu'un petit croquis valait mieux qu'un long discours, les images ci-après seront dispensées de commentaires excepté que ces plans ont été réalisés à l'échelle 1/10ème sur du papier carroyé à 5 mm de côté.

La membrure 1M

Le tableau arrière

La membrure 2M

Représentation des 3 éléments à débiter dans le panneau

 

Éléments successivement dessinés dans le panneau de 120 cm x 50 cm

Dans l'ordre, il s'agit de la membrure 3M, puis du tableau avant. Le principe de tracé est identique à celui utilisé pour le grand panneau. A chaque fois , il faut reporter des angles de 22°, 22°, 22°, 24° pour obtenir la somme cumulée de 90°. Aucune vue ne montrera le détail de cette étape. Notons que la membrure 2M est identique à la 3M.

Alésage de certaines parties des différents éléments

Afin que les bordés se recouvrent de la meilleure façon, nous avons limé certains bords extérieurs de chaque élément de la façon représentée sur le croquis ci-après. Les traits rouges matérialisent les parties enlevées sur une profondeur maximale de 5 mm à chaque jointure.

Assemblage de l'ossature de la barque constituée des deux tableaux et des trois membrures

Il a été réalisé dans l'ordre ci-après :

1°/- graduation du chevron bâti support de 10 cm en 10 cm jusqu'à 280 cm ;

2°/- pose du tableau arrière à la côte 0 cm et de celui avant à la côte 280 cm ;

3°/- pose de la membrure 1M ;

4°/- pose des quatre premières baguettes pour rigidifier l'ensemble ;

5°/- pose des membrures 2M et 3M.

N.B. : l'étape 4°/- permet d'appréhender la courbe de la prame, mais également de positionner idéalement les membrures 2M et 3M en les faisant glisser sur le chevron bâti support. Ainsi, elles seront parfaitement placées lorsqu'elles toucheront les deux baguettes supérieures.

Vue rapprochée de la graduation du chevron bâti support

L'image grossie permet d'appréhender plus pragmatiquement l'alésage extérieur réalisé sur les divers éléments

 

Sur le cliché précédent, on aura noté l'emploi de lattes d'aggloméré au niveau des trois membrures nécessaires pour que tous les éléments se retrouvent à la même hauteur en partant du dessus le barque. Les cercles de couleur rouge détaillent le montage opéré.

Les traits en vert sur le cliché suivant permettent de visualiser la côte 0 cm (mesure des creux) pour chaque élément qui, bien entendu, se situe sur le dessus du chevron bâti support, barque dans la position montrée. A cette étape, il nous a paru important de mesurer les diagonales de dessus et de dessous de l'embarcation qui doivent être identiques pour maintenir le bon alignement de tous les éléments tant que l'ossature n'a pas réellement été rigidifiée par la pose du fond et des premiers bordés.

Le découpage du fond

Le dessin du fond est reporté sur la planche de CTBX aux dimensions et côtes correspondantes (voir la 1ère partie de la construction).

Le collage du fond

De la colle SIKAFLEX est déposée sur la tranche des deux tableaux et des trois membrures

Posé, le fond est ensuite visé sur les deux tableaux, ...

... mais aussi à hauteur de chaque membrure

Le collage s'effectue par pression avec des serre-joints et la pose de gueuses

 

N.B. : sur la deuxième et la quatrième vue, on remarque bien l'importance du travail d'alésage précité permettant ensuite un excellent recouvrement du fond par les deux premiers bordés qui vont être ensuite posés. Par ailleurs, pour que l'opération soit encore plus probante, il a été procédé au biseautage à la lime des deux bords latéraux du fond ainsi collé suivant l'angle de traçage, à savoir 22°.

 

Prochaine étape :

Voilà, nous soufflons un peu pour vous annoncer que la troisième partie de ce reportage sera consacrée à la pose de tous les bordés, et c'est peu de l'écrire !!!

 

Affaire à suivre prochainement ... A bientôt. Aupetitpec et Jean-Jacques.

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche