FOUS DE PECHE
 
     
  MENU PRINCIPAL  

 

  FORUM  

 

LA BREME

 

 

NOM

Nom scientifique

Noms locaux

Famille

BRÈME

Brama brama Linné

Plaquette (petite), Plateau (grosse)

Cyprinidés

Description

Le corps très plat, comprimé latéralement et très large, voir bossue, une belle brème est une jolie prise sur la photo... vue de côté. La nageoire caudale est très largement fendue.

 

Taille

Un plateau large comme un couvercle de lessiveuse peut peser 4 à 5 Kg

Techniques

Au coup à la grande canne, à l’anglaise ou à la bolognaise. La pêche à la pelote ne se pratique plus guère.

 

Esches

Animales : asticot, ver de terreau, vers de vase, le panaché asticot/ver de vase.

Végétales : blé, pain, maïs

 

Amorçage

Amorce de fond du commerce à laquelle vous ajouter, bien mélangé, un quart du volume de pain trempé, essoré et parfaitement émietté (je n’ai pas dit tamisé) et des asticots. Ça devrait le faire... Et si vous amorcez la veille ou plusieurs jours avant... Alors là !

 

Lieux à prospecter

Les lacs, les étangs, les rivières lentes.

 

Le temps

S’abstenir l’hiver, la brème mord peu par grands froids. Mais l’automne est très bon. L’été, pêchez tôt le matin et tard le soir s’il fait très beau. La pluie par temps doux est excellente.

 

 

Quelques bons coins

 

 

 

Les lacs de barrage renferment beaucoup de beaux plateaux. Je me souviens d’une superbe pêche de brèmes avec Neeom dans le lac du barrage de St Etienne-Cantalès. Les ballastières de la vallée de la Somme, le marais de Carentan et la Douve, dans le Cotentin sont de bonnes adresses.

 

Le petit +

de

Marc

 

Pendant son absence, la longue antenne du waggler s’est relevée, a trembloté et plongé lentement. Toujours aussi lentement, elle est remontée et a repris sa place dans les vagues. Encore un asticot sucé, et pas qu’un peu. Le pêcheur n’a pas le temps de le remplacer. Il s’affaire à abriter ses appâts et son amorce, d’un grain violemment poussé par le vent d’ouest, et s’enfuit dans la cabane heureusement proche. Cela ne dure pas, l’averse, tuée par sa propre violence, cesse aussi rapidement qu’elle est arrivée. Notre homme peut passer un coup de chiffon sur son panier avant d’y reprendre place. Il change la chaussette qui pendouille à son hameçon et enregistre, à peine le flotteur est-il en place, une touche de brème, une jolie brème aux écailles de bronze que les anciens nommaient des brèmes carpées. Comme si ce croisement était possible... Il n’en est rien ! Ce sont des brèmes communes.

Extrait de : " L’automne " - Nouvelle

 

 

 

 

 

 

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche