FOUS DE PECHE
 
     
  MENU PRINCIPAL  

 

  FORUM  

 

LA CARPE

 

 

NOM

Nom scientifique

Noms locaux

Famille

CARPE

Cyprinus carpio

Carpeau (petite)

Cyprinidés

Description

Grosses écailles bronze sur tout le corps pour la carpe commune (photo ci-contre), par plaque pour la miroir peau nue brunâtre, cuivrée pour la cuir. Corps trapu portant une nageoire dorsale longue dont le premier rayon épais est séparé et dentelé. Les mémères savent d’ailleurs très bien s’en servir pour couper les lignes. La bouche aux lèvres épaisses porte quatre barbillons aux commissures ( 2 petits, 2 plus grands)

Taille

Un mètre pour plus de 20 kg. Le record du monde d’une carpe pêchée à la ligne est de 37 Kg dans la rivière l’Yonne près de Montereau en 1981 par Marcel Rouvière. Depuis des rumeurs circulent sur d’autres records, mais ces poissons ne sont à ma connaissance que des rumeurs.

Techniques

Ancienne : A la plombée coulissante avec un morceau de patate fixé sur un triple ou au ressort amorçoir. (désuet !)

Moderne : Batterie de cannes avec détecteur de touche, bouillettes, lit pliant et guitoune pour la pêche de nuit.

Méthode dite au cheveu (conseillée par Aurélien): L’esche n’est pas accrochée directement mais à coté de ce dernier par un prolongement du bas de ligne.

Esches

Animales : ver de terre ou mieux de terreau, asticot, bouquets de vers de vase.

Végétales : Les graines appréciées de la carpe sont nombreuses : chesnevis, maïs, lupin, fève, noix tigré. La carpe a cette avantage qu’elle accepte à peu près tout : patates, graines et bien évidemment la bouillette qui a révolutionné la pêche de ce formidable poisson.

Elle se nourrit également d’aliments carnées tels les écrevisses, les anodontes et des vers entres autres, mais il est bien souvent interdit de la pêcher avec une esche d’origine animale.

Amorçage

A l’agrainage avec les esches utilisées y compris les bouillettes.

Lieux à prospecter

Certains lacs, étangs, et beaucoup de rivières lentes sont à la limite du surpeuplement.

 

Le temps

 

La carpe mord toute l’année mais plus volontiers à la belle saison.

 

 

 

 

 

Quelques bons coins

 

 

 

 

Et si vous essayez la Seine à Paris, sur les quais ou à la pointe de l’île de la Cité au square du Vert Galant !

Non ! Non ! Je ne vous parlerai pas de St Cassien au-dessus de Grasse.

Les canaux et rivières de 2ème catégories peuvent également réserver de très grosses surprises.

 

Le petit +

d'

Aurélien

 

La carpe est un poisson que l’on " chasse ", elle ne se laisse pas prendre par hasard.

Réussir à prendre un poisson dans certaines conditions est tout aussi honorable que la réussite d’une belle pêche lorsque les conditions sont favorables.

La meilleure bouillette du monde ne produira rien si elle n’est pas placée au bon endroit.

Je me souviens de ces deux carpes : la première prise dans un étang vierge de toute pression de pêche sur ce poisson, la seconde prise en plein mois de février. Dans les deux cas j’ai réussi à prendre ces poissons après une lecture méticuleuse des étangs pêchés : topographie et nature du fond, hauteur d’eau, exposition au vent, au soleil…

Depuis d’autres poissons ont bien voulu prendre la pose devant l’objectif de mon appareil photo et j’espère qu’elle seront d’accord pour de nombreuses années encore.

 

 

 

 

 

 

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche