FOUS DE PECHE
 
     
  FORUM  

 

  MENU PRINCIPAL  

 

PECHE AUX LEURRES DU BORD

 

NORD COTENTIN 20-21-22 août 05

VENDREDI soir, Arrivée 22 H pour 3 jours à Omonville la petite avec Aurélien qui n’a jamais pêché en mer.

Grande Marée de coefs supérieurs à 100 et prévisions météo clémentes au programme

 

Lever 5H30

Petit déjeuné exotique, savane et coca

6H15 le jour se lève à peine, nous arrivons sur le premier spot : une pointe rocheuse qui borde une crique.

Beau temps légèrement nuageux

Petit vent Nord - Nord ouest

Petite houle

Montant

Rapidement je perds un barset à quelques mètres du bord

Puis je prends un maquereau et une vieille

Aurélien se fait la main au maniement des leurres souples

9H00

Nous changeons de spot, il apprend vite…

Peu avant l’étale : Premier bar

Nous croisons Pedro qui vient de prendre un bar de 60cm

Nous nous donnons rendez-vous le soir

 

 

12H00

Petit détour par l’hôtel

Puis nous rejoignons un joli spot longé par un bon courant

Nous prenons 2 vieilles pendant la première moitié du Jusant

Puis un barset entre les algues rouges

 

Aurélien s’essaye au leurre de surface (Super Spook) précédé d’un teaser raglou blanc 6.5cm

 

" J’aime pas trop pêcher avec ça " dit il après quelques lancers

Je le provoque un peu : " t’arrives pas à lancer plus loin que ça ? "

Il force, pour me faire plaisir mais sans vraiment y croire ça se voit...

Quelques tirées, que je juge maladroites, et c’est la touche et quelle touche l’eau a giclé autour du leurre et la canne est maintenant pliée, sûrement un joli bar !

Rapidement une forme longiligne apparaît en surface, c’est une orphie et elle semble longue, très longue, trop longue… en fait il y en a 2, l’une derrière l’autre.

C’est quasiment l’étale

La menuise fait son apparition et des ombres rodent autour du troupeau

J’ai repéré un banc d’orphies à une quinzaine de mètres du bord derrière un rocher qui me gratifient de plusieurs attaques à chaque lancé mais pas moyen d’en piquer une.

Aurélien prend un bar entre les laminaires derrière pendant que le capitaine Crochet vient s’assurer que des crabes ne se cachent pas sous mes bottes.

Apprenant que je viens de Picardie, l’indigène me qualifie d’envahisseur ce qui le rend encore moins sympathique à mes yeux. Je place donc aussitôt un démarrage fulgurant sur les rochers couverts d’algues auquel il ne peut répondre…

Soudain c’est la chasse le banc de petits poissons gicle à plusieurs reprises

Mais le poisson reste le plus malin

 

 

 

 

Moules frites à 17H30 à Omonville la Rogue

Puis, nous allons rejoindre Pedro sur le spot du matin

Une vieille

Quand il nous rejoint on est naze

 

et on rentre

Dimanche

Lever 5H30 encore

Beau temps, le vent est tombé peu de houle

2 vieilles sur le même spot que la veille

Mais pas de bar

Nouveau spot

1 bar

 

et une vieille dans le courant

 

L’après midi, retour sur le spot des chasses

Début du baisant 2 vieilles,

Je casse après quelques secondes de combat sur un poisson sans vraiment comprendre pourquoi, juste avant qu’Aurélien ne prenne ce bar

Puis nous prenons une vieille

et 1 colin

J’appelle Aurélien pour lui montrer ce poisson qu’il n’a jamais vu, mais il ne daigne pas ce déplacer, je devine donc que quelque chose est en train de se passer.

Je le rejoins il y a des chasses dans le courant sur la menuise en grand nombre

Les sternes plongent sur un rythme soutenu

Les prises s’enchaînent

Puis les bars deviennent très méfiants vis-à-vis de nos leurres souples pourtant tellement efficaces quelques minutes plus tôt. En changeant de modèle Aurélien réussira à en reprendre un, mais la fête est terminée.

On rentre, Daniel et Christiane nous ont invité à dîner : bouquets et huîtres, fruits de la pêche du matin, sont au menu…

 

Lundi

Grasse matinée lever 7H

Petit déj à 8H

Vent d’Ouest, crachin, brume mais… rien

Retour sur le spot de dimanche

2 bars pas très gros

Daniel nous rejoint mais les chasses de la veille ne se reproduisent pas, nous ne voyons d’ailleurs pas de poisson fourrage.

 

 

 

17H30 C’est fini. Faut repartir !

D’ailleurs les héros sont fatigués…

 

By Neoom

Août 05

 

 

 

http://perso.wanadoo.fr/fousdepeche